La thérapie psychanalytique du couple

Margot Ferrafiat-Sebban Psychanalyste Paris-Garches 92- thérapie de couple

La thérapie psychanalytique du couple

Elle s’adresse à ceux qui sont confrontés dans  la durée à certains changement de leur couple qui rendent difficile l’économie du couple. Se manifeste des difficultés dans le dialogue qui peut aller jusqu’à la violence. La demande de thérapie se fait souvent lorsque les conjoints sont affligés et se sentent désorientés, voir déçus par leur couple.

Je vous propose au grès des entretiens de former un groupe thérapeutique (patients- thérapeute), l’écoute d’un couple en crise nécessite un cadre mais aussi une véritable alliance thérapeutique. Ainsi ce qui sera déposé par le couple au sein des séances seront des éléments conscients et inconscients, éléments qui envahissent le couple, qui connaîtrons au grès des entretiens une transformation, ainsi permettant à celui-ci de se défaire de ce qui l’engourdit et le paralyse.

Mon rôle de thérapeute de couple

est d’assurer la fonction contenante de la thérapie de couple et de parer aux attaques, angoisses, projections qui émergent lors des séances de manière à restaurer la circulation de la parole et celle des mouvements fantasmatiques au sein du couple. Jusqu’à ce que le couple puisse réguler lui-même ses conflits et d’ajuster les liens, ainsi le couple peut à nouveau retrouver une certaine créativité.

Indications

Dans une famille, les indications de thérapie de couple ont lieu lorsque les difficultés relationnelles rencontrées sont localisées essentiellement au couple.

Les symptômes

  • de conflits verbaux ou physiques avec parfois désirs de séparation ;
  • de dépression avec perte des désirs sexuels ;
  • de troubles sexuels apparu après la naissance d’un enfant ;
  • d’angoisses catastrophiques : l’un des partenaires se sent étouffé par l’autre qui se sent lui-même abandonné.
  • de crainte de passage à l’acte meurtrier dans le couple associé à des passages à l’acte incestueux envers les enfants.
  • l’un des partenaires se plaint des agirs d’emprise incessants de l’autre.

 

Article écrit par Margot Ferrafiat-Sebban

Psychanalyste Paris 5 – Garches 92

Me contacter

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :